Septoriose sur Céleri

 

Septoria apiicola

Maladie due à un champignon, la septoriose atteint les feuilles puis les côtes. Elle se manifeste par des tâches brunes parsemées de points noirs.

Le champignon est favorisé par une atmosphère chaude et humide (90 % d’humidité dans l’air pendant 48h ou feuilles mouillées pendant 24h).
La maladie apparaît souvent en août lorsqu’il y a beaucoup de rosée.

Le champignon survit sur les graines et les débris végétaux.

 
  • - Désinfection des semences par de l'eau chaude (50°C pendant 25 minutes ou 30°C pendant 24h).
  • - Conservation des graines pendant 3 ans (le champignon ne survit pas).
  • - Élimination de tous les résidus de culture infectés.
  • - Rotation d'au moins 3 ans.
  • - Arrosage plutôt en matinée (1 film d'eau nocturne favorise le champignon).

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

À l'heure actuelle (12/10/2015), aucun produit n'est homologué en France pour cet usage dans le cadre de l'agriculture biologique.

Le cuivre homologué pour lutter contre la bactériose du céleri (spécialités commerciales BOUILLIE BORDELAISE NC 20K, NORDOX 75 WG...) peut avoir une certaine efficacité sans pour autant bénéficier d'une autorisation pour cet usage.

Le Chitosan est une substance de base utilisable en AB.
Il est obtenu à partir de la carapace des crabes. C'est un stimulateur naturel des défenses des plantes, intéressant dans la lutte contre les maladies fongiques et bactériennes des légumes.

Il s'utilise dans les conditions suivantes :
- en plein champs et sous abri
- du développement des feuilles au développement des fruits
- 0,1 à 0,4 kg/ha de substance active
- 4 à 8 applications à intervalle de 14 jours
- pulvérisation à bas volume (200 à 400 l/ha)

Dernière mise à jour le 10/04/2018