Pucerons sur concombre

 

Aphis gossypii

Sous nos climats, ce puceron piqueur-suceur ne se rencontre que dans les serres. Les feuilles des plantes attaquées sont boursouflées, rabougries, les nervures sont décolorées. En cas d'attaque précoce, la plante est très affaiblie.

Suite aux piqûres, du miellat ("bave sucrée" de puceron) se dépose sur les feuilles. Un champignon noir, la fumagine se développe alors sur les feuilles qui prennent un aspect noir, crasseux. Cette "suie" noire peut gagner les fruits qui sont alors invendables.

Enfin, les pucerons sont aussi des "injecteurs" (on dit des "vecteurs") de virus comme les viros des mosaïques (par exemple CMV : virus de la mosaïque du concombre).

 
  • - Utiliser des variétés tolérantes ou résistantes : il existe des variétés plus ou moins résistantes aux virus (exemple : Paramos, Defense, Gardon, Akito, ...)
  • - Préférer des plants produits dans un abri insect-proof.
  • - Contrôler l'état sanitaire des plants avant leur introduction dans les abris.
  • - Détecter les attaques précoces avec des pièges jaunes englués et disposés dans les abris dès l'introduction des plantes (pièges commercialisés par Biobest, Koppert France, Biotop SAS, Biosystèmes, Syngenta Bioline, ...).
  • - Bien entretenir les abords des serres et abris.
  • - Favoriser les auxiliaires naturels (syrphe, aphidius...) en aménageant l'environnement de façon accueillante (haies, bandes fleuries, plantes mellifères,...).
  • - Installer précocement des plantes relai (éleusine ou orge par exemple). Des pucerons spécifiques, inoffensifs pour les cultures, vont se développer sur ces plantes-relais et vont attirer les auxiliaires polyphages (consommant toutes sortes de pucerons) comme aphidius par exemple.

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

Au 5/01/17, il n'existe plus aucun produit professionnel autorisé pour cet usage.
Dans la gamme des produits utilisables dans les jardins d'amateurs, on trouve un produit anti-pucerons à base d'huile de colza.
L'huile forme une pellicule qui envelopppe l'insecte et qui bouche ses orifices respiratoires.

Tableau des produits phytosanitaires spécifiques à cet usage

Dernière mise à jour le 10/07/2017

Les sels de potassium des acides gras (savons mous comme le savon noir par exemple) sont autorisés en AB. Ils ont une action insecticide en bouchant les orifices respiratoires (sur pucerons, thrips, aleurodes, cochenilles, punaises, cicadelles.

L'engrais boraté PREV-B2 perturbe la vie des larves d'insectes ou des insectes à corps mou (pucerons, thrips, cicadelles, aleurodes, cochenilles) et aussi des acariens. Il diminue la protection permise par leur cuticule (les animaux se déshydratent définitivement).

De nombreux auxiliaires naturels contrôlent les populations de pucerons. On peut aussi introduire ces auxiliaires.

Présentation des auxiliaires

Dernière mise à jour le 10/07/2017