Noctuelle défoliatrice de la betterave

 

Autographa gamma (synonymes : Phytometra gamma, Pulsia gamma)

• C'est un papillon diurne et nocturne à l'état adulte. Ce papillon est ainsi nommé car la lettre gamma (γ) se distingue sur ses ailes.

• Ce sont les chenilles qui causent des dégâts en consommant les feuilles. Les chenilles mesurent 3 à 4 cm. Elles sont striées alternativement en vert clair/ vert foncé. Elles sont actives la nuit, le jour elles se reposent à la face inférieure des feuilles (face côté sol). Elles se roulent sur elles-mêmes quand elles sont dérangées et se laissent même tomber au sol.

 

• La rotation est peu efficace car les chenilles gamma s'attaquent à de nombreuses cultures.

• Maintenir la culture propre car les adventices sont des sites de ponte recherchés (le liseron, le plantain, le rumex par exemple).

• Utiliser la prédation naturelle : une chauve-souris ou une mésange consomme 300 chenilles par jour.

• Utiliser le parasitisme naturel en favorisant la biodiversité. Les chenilles gamma sont parasitées par des micro-hyménoptères (Trichogrammes) et des champignons parasites vivant dans le milieu si il est accueillant.

• On peut utiliser des pièges à phéromones, DELTA ou MASTRAP (sociétés : Biobest, Biosystèmes, Biotop SAS, Koppert France, PHM International) qui permettent de détecter très tôt la présence des insectes.

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

• Produit à base de bactéries (bacillus thuringiensis).
Les bactéries contenues dans ces produits produisent des protéines toxiques pour les jeunes chenilles après ingestion.
Ces produits sont sans impact sur l'environnement.
Pour un maximum d'efficacité, il faut bien couvrir la culture durant le traitement (traiter aussi sous les feuilles) et renouveller le traitement tous les trois jours.
Il vaut mieux traiter avec une température supérieure à 15°C (pour que les chenilles soient bien actives) et par temps couvert ou le soir car les produits sont sensibles aux rayons ultra-violets.


Tableau des produits phytosanitaires spécifiques à cet usage

Dernière mise à jour le 06/07/2017