Nématode de la carotte

 

Heterodera carotae (nématode à kyste)
Meloidogyne spp (nématode à galle)
Pratylenchus spp (nématode de pourriture des racines)


Description/symptômes
Les nématodes (encore appelés "anguillules") sont des vers filiformes de petite taille (0,5 mm à 1,5 mm) difficiles à repérer à l’œil nu. Ils vivent dans le sol.
Les larves de nématodes pénètrent dans les racines provoquant des galles (nématodes à galle), des kystes (nématodes à kystes) ou des cavernes (nématodes de la pourriture des racines).
Dans tous les cas, la croissance de la plante est réduite, les carottes sont petites, parfois chevelues (nématodes à kystes). Dans la parcelle, les symptômes apparaissent par foyers qui s'étendent d'année en année.

Conditions favorables
Les nématodes préfèrent les sols légers et aérés (sols sableux) car ils sont chauds et les déplacements des vers sont facilités.
Ce ravageur peut descendre à plus de 50 cm dans le sol et il a un potentiel reproductif très élevé ce qui complique la lutte.
Les nématode s'attaquent à de nombreuses autres cultures : les Solanacées (tomate, aubergine, poivron), les Cucurbitacées (concombre, melon), les Astéracées (laitue, chicorée).

 

• La rotation est fondamentale. Le retour des plantes hôtes est à éviter pendant au moins 6 ans.

• Éviter le stress hydrique qui accroît le risque d'attaque et aggrave les symptômes. C'est particulièrement important en sol sableux.

• Désinfection par la chaleur : cette méthode consiste à élever la température vers 50°C. La désinfection à la vapeur est efficace à court terme mais coûte cher et détruit les organismes vivant dans le sol. La solarisation (couverture du sol avec une bâche en plastique) est longue, parfois peu efficace et nécessite un temps bien ensoleillé.

• Mise en place d'engrais verts nématicides : l'action nématicide s'explique par le piégeage des nématodes dans les racines de ces plantes et, dans certains cas, par la production de substances nématicides. La tagète (œillet d'Inde), la crotalaire (une légumineuse) sont des exemples intéressants. Au minimum, il faut utiliser des engrais verts non hôtes (phacélie, shorgo, moutarde, radis).

• Des variétés résistantes sont attendues dans les prochaines années.

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

Au 25/08/2016, un seul produit phytosanitaire, FLOCTER est utilisable en bio pour cet usage

Dans l'avenir, des produits à base d'Allium savitum (ail) pourraient être utilisés (ex : NemGuard).

Tableau des produits phytosanitaires spécifiques à cet usage

Dernière mise à jour le 10/07/2017


Certains tourteaux qui sont des engrais azotés, ont une bonne efficacité nématicide. Le tourteau de Neem épandu à raison de 6t/ha (exemple de produit : Nématorg), donne de bons résultats. Pour un entretien courant, on peut associer le tourteau de Neem (2,5t/ha) avec le tourteau de ricin (2,5t/ha).

Dernière mise à jour le 10/07/2017