Mouche du chou

 

Delia radicum

Description/symptômes
La mouche du chou est une petite mouche de moins de 8 mm. Au printemps, la mouche dépose ses œufs en terre, tout près du collet de la plante. La larve (un asticot) pénètre ensuite dans les racines où elle creuse ds galleries dans les parties tendres. La croissance ds plantes est ralentie et la plante peut même mourir.

Conditons favorables
Les choux-fleurs et les brocolis sont particulièrement sensibles à ce parasite surtout en mai et juin (1ère génération) et surtout en sol léger et en cas de stress hydrique.

 

• Protection avec un filet anti-insecte ou un filet microclimatique (maille : 1,35mm). Protection pendant 4 semaines minimum à partir de la plantation. Protection quasi-obligatoire pour les plantations de fin avril à juin dans le cas du brocolis et du chou-fleur.

• Possibilité de clôture verticale anti-insecte (toile perforée de 1,8m de hauteur avec auvent incliné).

• Sol bien structuré et bonne alimentation en eau.

• Désherber pendant la période d'éclosion des œufs.

• Butter pour favoriser la croissance racinaire et la résistance des végétaux si les symptômes apparaissent.

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

Le traitement des jeunes plants avec du spinosad juste avant la plantation donne de bons résultats. Le produit s'applique en arrosage des plants. Le contact ou l'ingestion du produit entraîne la mort des asticots.

Le spinosad est un principe actif produit par une bactérie du sol (Saccharopolyspora spinosa) qui peut être cultivée de façon industrielle.

Le spinosad est :

  • - sensible à la lumière : pulvériser plutôt le matin ou le soir
  • - toxique pour les pollinisateurs, les auxiliaires et les organismes aquatiques
Tableau des produits phytosanitaires spécifiques à cet usage

Dernière mise à jour le 10/07/2017