Mildiou sur laitue

Bremia lactucae

Symptômes
Le mildiou de la laitue, encore nommé "bremia" est la maladie la plus redoutée sur cette espèce. Il se manifeste sur les feuilles. Sur leur face supérieure, des tâches claires apparaissent entre les nervures secondaires. ces lésions se nécrosent ensuite. Sur la face inférieure, les tâches sont recouvertes par un feutrage blanc et farineux. Les feuilles les plus âgées sont les plus atteintes.
Il existe environ 30 souches de bremia numérotées BL1 à BL31.

Conditions favorables
Des conditions humides (pluie, irrigation, rosée) et assez fraîches (15°C) favorisent le mildiou. L'infection se produit surtout le matin tôt (6h-9h) : na pas irriguer à ce moment (ni pendant la nuit).
Le champignon se conserve en hiver sur les déchets de culture.

 
  • • Respecter une rotation longue : 2 à 3 ans si possible

  • • Le feuillage doit rester mouillé le moins longtemps possible :
    • - adapter la densité de plantation pour favoriser l'aération
    • - arroser le matin de préférence par journée ensoleillée ou ventée
    • - éviter les arrosages par aspersion
    • - aérer les abris dès le matin pour éliminer l'humidité
    • - pas trop d'azote

  • • Bien doser la fertilisation azotée

  • • Utiliser des variétés résistantes
    • - Choisir des variétés résistantes : résistance BL16-32
    • Exemples :
      • ◊ Lobela (laitue pommée)
      • ◊ Carmen, Bovary, Tourbillon (batavias)
      • ◊ Kiribati, Cornouaï (feuilles de chêne)
      • ◊ Socca (sucrine)
      Les semences de variétés résistantes sont peu disponibles en AB.
    • - Cultiver plusieurs variétés résistantes
    • - Préférer des variétés à croissance rapide ou des variétés avec de nombreuses feuilles extérieures

  • • Utiliser des plants sains : surveiller les plants dès la sortie de la pépinière

  • • Éliminer les sources de contamination

  • • Ne pas planter beaucoup de salades en une fois mais planter plus souvent moins de plants

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

Avant de lire la liste des produits utilisables, suivez le lien : la lutte anti-mildiou

Les produits autorisés pour cet usage sont tous des bouillies bordelaises. Ces produits à base de cuivre sont peu efficaces contre le mildiou des laitues.

Des produits stimulant les défenses naturelles de la laitue sont autorisées en cas de mildiou. Ces produits sont à base de laminarine qui est un extrait de l'algue laminaire (algue brune).

Tableau des produits phytosanitaires spécifiques à cet usage

Dernière mise à jour le 06/07/2017

Certains engrais peuvent être intéressants dans la lutte contre le mildiou : certains produits dont la fonction première est d'être des engrais sont généralement des stimulateurs de croissance voire des éliciteurs (produit stimulant les défenses naturelles des plantes).
Ex :
- Stimulase (firme Agronutrition)
- Prev-B2 (firme VALAGRO)
- Defensys maraîchege (firme Pprochim)

D'autres engrais sont efficaces à cause du cuivre qu'ils renferment.
Ces produits bien qu'étant des engrais ne sont pas pour autant non toxiques

Le Chitosan est une substance de base utilisable en AB.
Il est obtenu à partir de la carapace des crabes. C'est un stimulateur naturel des défenses des plantes, intéressant dans la lutte contre les maladies fongiques et bactériennes des légumes.

Il s'utilise dans les conditions suivantes :
- en plein champs et sous abri
- du développement des feuilles au développement des fruits
- 0,1 à 0,4 kg/ha de substance active
- 4 à 8 applications à intervalle de 14 jours
- pulvérisation à bas volume (200 à 400 l/ha)

Dernière mise à jour le 10/04/2018