Gale commune sur pomme de terre

 

Streptomyces sp.

La gale commune est provoquée par des bactéries du genre Streptomyces. Deux formes de gale commune peuvent être observées : la gale en pustules (ou gale en relief) et la gale en liège (ou gale plate).


Photo gale en relief Photo gale plate
Des creux et des bosses sont observés. La pomme de terre peut être touchée en profondeur. Des réseaux d'épiderme épaissi apparaissent à la surface du tubercule. La pomme de terre n'est pas touchée en profondeur.

Les bactéries du genre Streptomyces peuvent rester dans le sol pendant de nombreuses années. Elles se transmettent par le plant ou par des déchets de pomme de terre.

Les sols sableux, légers, aérés, neutres voire légèrement alcalins sont les plus favorables aux bactéries.

 
  • - Allonger la durée de la rotation (5 ans ou plus)
  • - Utiliser des variétés peu sensibles : Aïda, Nicola, Ostara, Sirtema, Kerpondry, etc.
  • - Utiliser du plant sain
  • - Lutter contre les repousses ; éliminer les déchets
  • - Éviter les sols légers, trop motteux
  • - Éviter les précédents favorables : prairies retournées, betterave, carotte, radis
  • - Éviter d'apporter de la matière organique mal décomposée
  • - Pas de chaulage l’année précédant l'implantation

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

Il n'existe pas de produits phytosanitaires pour lutter contre cette maladie.

Dernière mise à jour le 06/07/2017

Le Chitosan est une substance de base utilisable en AB.
Il est obtenu à partir de la carapace des crabes. C'est un stimulateur naturel des défenses des plantes, intéressant dans la lutte contre les maladies fongiques et bactériennes des légumes.

Il s'utilise dans les conditions suivantes :
- en plein champs et sous abri
- du développement des feuilles au développement des fruits
- 0,1 à 0,4 kg/ha de substance active
- 4 à 8 applications à intervalle de 14 jours
- pulvérisation à bas volume (200 à 400 l/ha)

Dernière mise à jour le 10/04/2018