Doryphore sur pomme de terre

 

Leptinotarsa decemlineata

Le doryphore est un petit scarabée (10-12 mm) rayé de dix bandes noires. La larve est renflée rouge, orange ou rose avec des points noires sur les côtés.

Les larves sont très voraces et causent de gros dégâts.

Les adultes hivernent dans le sol et émergent à la fin du printemps. Les premières larves apparaissent en mai. Il peut parfois y avoir trois générations dans la même année.

Le doryphore s'attaque aussi à l'aubergine.

 
  • - Assolement judicieux : les parcelles implantées une année donnée doivent être le plus loin possibles des parcelles en pomme de terre l'année précédente (les doryphores adultes volent mal).
  • - Pas de hersage-buttage quand les larves cherchent à se transformer en adulte : un sol meuble et aéré leur est favorable. Pour la même raison, pas d'irrigation à ce moment là.
  • - Ramassage manuel des larves et des adultes et suppression manuelle des plaques d’œufs (possible en début de contamination)
  • - Surveillance des parcelles pour détecter les jeunes larves (plus les larves sont jeunes, plus les traitements sont efficaces)

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

Deux types de produits phytosanitaires sont homologués pour cet usage :

  • - des produits à base de bactéries (Bacillus thuringiensis) qui agissent uniquement sur les jeunes larves
  • - des produits à base de spinosad, plus efficace mais plus toxique

Comparaison Bt / spinosad

Produits à base de Bt Produits à base de spinosad
Qu'est ce que c'est ? Produits à base de bactéries Bacillus thurungiensis ou de protéines produites par ces bactéries Le principe actif de ces produits est la molécule de spinosad. Elle est produite lorsque les bactéries Saccharopolyspora spinosa fermentent.
Comment ça agit ? Agit uniquement sur les jeunes chenilles après ingestion du produit Agit sur les jeunes chenilles par ingestion et contact
Quel impact pour les autres êtres vivants ? Produits spécifiques des chenilles phytophages. Pas d'impact sur les autres êtres vivants. Agit sur d'autres ravageurs : thrips, coléoptères, larves de mouche. Toxique pour les pollinisateurs, les auxiliaires et les organismes aquatiques
Quand les utiliser ? A privilégier dans un premier temps Plus efficace mais plus toxique. A utiliser seulement en cas d'échec du Bt.
Comment bien les utiliser ? Produit non systémique agissant uniquement par ingestion :
  • - bien couvrir la culture (chenilles cachées sous les feuilles)
  • - renouveler le traitement tous les 3 jours puis surveiller la culture
  • - traiter à une température > à 15°C pour que les chenilles soient bien actives
  • - traiter par temps couvert ou le soir car les produits sont sensibles aux UV
Produit non systémique agissant par ingestion mais aussi par contact. Il diffuse bien au niveau des feuilles.
  • - 2 applications maximum (longue durée d'action ; env. 10 jours)
  • - traiter le soir ou le matin ou par temps couvert car le produit est sensible aux UV lors de l'application
Coût env. 30€/ha soit 0,30€/m² env. 85€/ha soit 0,85€/m²

Tableau des produits phytosanitaires spécifiques à cet usage

Dernière mise à jour le 06/07/2017

Des produits à base de nématodes (Steinernema carpocapsae) sont utilisables pour lutter contre ce ravageur. Ces produits sont sans AMM

Exemple de produit : NEMATODES Sc de chez Biotop

Utilisation du nématode Steinernema carpocapsae

Dernière mise à jour le 06/07/2017