Aleurode sur chou

 

Aleyrodes proletella

L'aleurode du chou est une petite mouche blanche qui se distingue des autres aleurodes par sa taille plus grande (environ 2 mm) et par ses ailes blanches possédant chacune deux tâches grises.

L'aleurode du chou attaque les cultures de plein champ (surtout les choux-fleurs et les choux brocoli).

Lorsque la population est importante, les prélèvements de sève retardent la croissance des choux et peuvent entraîner leur dessèchement. De plus, l'apparition de miellat sur les feuilles peut permettre à la fumagine de se développer.

 
  • - Contrôler l'état sanitaire des plants avant leur introduction dans l'exploitation
  • - Poser un voile anti-insecte à maille fine
  • - Arracher les choux atteints

Pour plus d'informations, consultez toujours le bulletin de santé du végétal

 

Il existe (au 17/11/2015) trois produits commerciaux homologués en AB pour cet usage : PREV-AM, LIMOCIDE et ESSEN'CIEL. Ces trois produits sont identiques, seul leur nom varie. Leur principe actif est l'huile essentielle d'orange douce. Cette huile dessèche les insectes. Il est déconseillé d'utiliser ces produits s'il y a des pollinisateurs dans la parcelle. On ne connaît pas l'impact de ces produits sur les auxiliaires. Ces produits sont toxiques pour les organismes aquatiques.

Tableau des produits phytosanitaires spécifiques à cet usage

Dernière mise à jour le 06/07/2017

 

Certains auxiliaires s'attaquent à l'aleurode du chou. On peut aussi introduire des auxiliaires.

Produits à base d'auxiliaires

L'engrais boraté PREV-B2 (firme Valagro) perturbe la vie des larves d'insectes, des insectes à corps mou (pucerons, thrips, cicadelles, cochenilles, aleurodes) et des acariens. Il diminue la protection permise par la cuticule de ces animaux et entraîne la déshydratation définitive.

Dernière mise à jour le 06/07/2017