Maraîchers bas-normands et pénibilité

Etude de caractérisation des maraîchers bas-normands: qui sont les maraîchers bas-normands?

Cette étude est le résultat d'un questionnaire posé à 24 maraîchers de la Manche et du Calvados.

L’objectif principal de cette étude est d’obtenir une vision globale des fermes maraîchères bio diversifiées de la Manche et du Calvados en termes de structure, d’organisation du travail, de choix culturaux, d’investissement en matériel, d’ergonomie, de mode commercialisation et de résultats économiques. Le but est aussi de dégager les causes de la pénibilité du métier tant physique que morale.

La visée de ce travail est de mettre à disposition des porteurs de projet de Biopousses, des stagiaires du CFPPA et plus largement des maraîchers, des outils d’aide à la décision. Ils seront constitués de repères stratégiques à l’élaboration de projets d’installation et de références permettant aux maraîchers de prendre du recul sur leur activité.

L’étude a été élaborée de façon à ce que le relevé d’informations obtenu soit le plus possible en adéquation avec les études faites sur d’autres territoires afin d’effectuer une éventuelle comparaison. 

RQ: Ci-joint le compte-rendu de l'étude en format livret (les résultats commencent page 3).

Maraîchage et pénibilité: quelles sont les causes de pénibilité du métier?

En Basse-Normandie, depuis quelques années, une dynamique d’installation en maraîchage certifié Agriculture Biologique est observée mais aujourd’hui la question de la viabilité et de la durabilité de ces exploitations est posée. En effet, l’activité maraîchère diversifiée implique un grand nombre d’espèces cultivées, peu de mécanisation mais aussi un temps important passé à la récolte et à la commercialisation en circuits courts (CC).

Ces facteurs sont chronophages et mettent en difficulté ces maraîchers. De nouvelles questions apparaissent alors pour appréhender, accompagner et conseiller au mieux ces agriculteurs: Qui sont ces nouveaux maraîchers? Quels systèmes ont-ils mis en place? Mais aussi de comprendre la pénibilité du maraîchage biologique pour la réduire: Quels sont les difficultés rencontrées?

C’est à ces questions que tente de répondre l’étude menée par Biopousses (ci-joint en format double page A3).