POLLINISATION

Titre Description Lien
Les abeilles et les bourdons : des pollinisateurs à privilégier... La plupart des espèces maraîchères à fruits sont pollinisées par les insectes. Le choix et l'installation de ces butineurs sont des facteurs déterminants de la pollinisation et donc de la réussite des cultures. Sous abris, le transport du pollen se fait difficilement : peu de flux d'air, faible présence des insectes pollinisateurs, notamment en culture précoce. De plus, la période effective de pollinisation pour une fleur est brève : elle peut varier de quelques heures (courgette et melon) à quelques jours (fraise). RefBio PACA maraîchage - mars avril 2012 Cliquer pour télécharger le fichier PDF
Pollinisation des cultures précoces :
La courgette et la tomate
Ces cultures plantées vers la mi-mars en serre froide chez nos producteurs-maraîchers, le problème de la pollinisation des fleurs et de leur mise à fruits se pose fin mars-début avril selon les conditions de lumière et de température. À cette époque en effet, les insectes y sont rares et on aura recours à l’activité pollinisatrice des bourdons, complétée par des interventions manuelles pour vérifier la bonne fécondation de ces fleurs, gage de rendement et de qualité des légumes–fruits. Fiche FRAB Midi-Pyrénées. Cliquer pour télécharger le fichier PDF
Abeilles sauvages Document de 8 pages de la FIBL sur la place des abeilles sauvages dans la pollinisation des plantes. Cliquer pour télécharger le fichier PDF